A la tribune de l'ONU, le président sud-africain plaide pour l'autodétermination du peuple sahraoui

New York, (Nations Unies), 23 sept 2021 (SPS) Le président de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, a réaffirmé jeudi à New York, le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination conformément aux décisions pertinentes de l'UA et les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Nous réaffirmons notre position sur le droit du peuple du Sahara Occidental à l'autodétermination conformément aux décisions pertinentes de l'Union africaine (UA) et aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré Cyril Ramaphosa au cours de son discours devant la tribune de l'ONU.

Outre la question sahraouie, Cyril Ramaphosa a mis l'accent sur le droit du peuple palestinien à l'autodétermination.

"Le droit du peuple palestinien à l'autodétermination a été évoqué dans cette Assemblée générale depuis presque aussi longtemps que cet organe existe. Nous le soulevons à nouveau aujourd'hui, non pas parce que la pratique nous y oblige mais parce que nous croyons fermement qu'il n'y aura pas de paix et de justice tant que le peuple palestinien n'aura pas été libéré de l'occupation et n'aura pas exercé les droits que les Nations Unies défendent", a-t-il affirmé.

"Nous avons la responsabilité, en tant que nations du monde, de ne ménager aucun effort pour trouver une solution juste, durable et pacifique fondée sur des paramètres convenus à l'échelle internationale et inscrits dans les résolutions pertinentes de l'ONU", a-t-il ajouté.

Le président de l'Afrique du Sud a, en outre, déclaré que son pays poursuivait ses efforts pour contribuer à la paix et à la sécurité internationales en tant que membre de la Commission de consolidation de la paix et à travers son engagement continu dans les missions de maintien de la paix de l'ONU. (SPS)

020/090/700