Suzanne Sholte: nous espérons que l'administration Biden annulera la décision de Trump sur le Sahara occidental

Washington, 04 jan 2021 (SPS) La présidente de l'ONG américaine, Defense Forum Foundation, Suzanne Sholte, a déclaré mercredi espérer que l'administration Biden annulera la "mauvaise décision" de l'ex-président américain Donald Trump sur la reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

"J'ai très bon espoir que nous serons en mesure de convaincre l'administration Biden de revenir sur la mauvaise décision prise par le président Trump", a indiqué Suzanne Sholte, lors d'une déclaration à l'agence de presse sahraouie (SPS).

Elle a indiqué qu'elle se sent "confiante parce que les gens qui connaissent et soutiennent" la question sahraouie, "qu'ils soient républicains ou démocrates, conservateurs ou libéraux, ont une chose en commun, à savoir qu'ils regardent la question sous l'angle juridique et qu'ils ne peuvent pas être achetés. Ils se soucient vraiment de l'état de droit et de la justice".

La présidente de l'ONG américaine a notamment rappelé, qu'après la reconnaissance par Trump de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, sa Fondation "l'a immédiatement appelé à revenir" sur sa décision et à "reconnaître à la place le gouvernement légitime de la République sahraouie", soulignant que c'est une "occupation illégale".

Elle a, en outre, ajouté qu'au cours de ses plus de 25 ans d'expérience sur le conflit au Sahara Occidental, elle "a constaté que les seules personnes qui reconnaissent" les prétendues revendications du Maroc, "ignorent les faits et l'histoire de cette question ou pire, elles obtiennent des faveurs inconvenantes du Maroc, notamment pots-de-vin et soutien financier".

La responsable américaine assure que son organisation va poursuivre son travail pour "soutenir" la cause sahraouie et pour "annuler" la décision de Trump.

"Nous avons un argumentaire fort parce que nous sommes du bon côté de l’histoire, de la justice et de l'état de droit", soutient Mme Sholte.

"Nous voulons souligner notre engagement continu à mettre fin à l’occupation illégale du Maroc, de manière à ce que le peuple du Sahara occidental et ceux qui vivent encore en tant que réfugiés pourront retourner dans leur patrie", a-t-elle encore indiqué.

Mme Sholte a rappelé les vives réactions exprimées par de nombreuses personnalités américaines de premier plan, telles que le sénateur républicain Jim Inhofe, qui a qualifié la décision de Trump de très malavisé, estimant que "c'est très ironique, car c'est Trump lui-même qui a dénoncé la corruption du lobby marocain en 2016".

Elle a également rappelé la position de la communauté internationale concernant la question sahraouie, soulignant que la Cour internationale de justice et la Cour européenne de justice ont toutes deux rejeté la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental et qu'aucun Etat au monde ne reconnaît cette prétendue souveraineté marocaine sur le territoire occupé.

A cet égard, elle a exprimé son "admiration pour les efforts consentis par le peuple du Sahara occidental pour construire un Etat moderne et démocratique". "C'est une République qui embrasse les valeurs démocratiques, la liberté d'expression, le droit de vote, l'économie de marché libre et c'est remarquable ce qu'ils ont pu réaliser, même s'ils vivent toujours comme des réfugiés à cause de cette occupation illégale ", a-t-elle affirmé.

La Defense Forum Foundation est une fondation américaine à but non lucratif qui se consacre à la promotion d'une défense nationale forte et à la promotion de la liberté, de la démocratie et des droits de l'homme à l'étranger.

Elle est surtout connue pour ses forums sur la défense et la politique étrangère au Congrès, organisés régulièrement au Capitole au profit du personnel du Congrès, et pour son travail à l'étranger en faveur de la liberté, des droits de l'homme et de la dignité des peuples. (SPS)

020/090/700