El-Guerguerat : la République sahraouie informe l’UA des derniers développements

Addis Abeba, 17 nov 2020 (SPS) L’ambassadeur, Lamine Baali, représentant permanent de la RASD auprès de l’Union africaine (UA) s’est entretenu lundi avec Moussa Faki, haut commissaire de l’UA à Addis Abeba, pour le tenir informé des dernièrs développements survenus au Sahara Occidental suite à la violation par le Maroc du cessez-le-feu en vigueur depuis 1991.

"Jai informé le haut commissaire de l’UA des mesures unilatérales prises par le Maroc à El-Guerguerat, et donnant lieu à la violation éhontée de l’accord de cessez-le-feu et le déclenchement , 29 ans après, d’un affrontement militaire", a-t-il tweeté sur sa page officielle.

Lors de cet entretien, l’ambassadeur sahraoui a évoqué les causes profondes à l’origine de la tension qui sévit à El-Guerguerat et la manière avec laquelle le Maroc a fait plonger la zone dans les affres de la guerre. Allusion faite à cette nouvelle étape qui, selon ses propos, coûtera un lourd tribut aux peuples et à la région entière, notamment aux plans de la sécurité et de la stabilité menacées depuis quelque temps déjà.

Dès le début des affrontements au Sahara occidental, il y a quatre jours de cela, plusieurs gouvernements et instances internationales ont appelé à freiner l’escalade militaire et à l’intervention obligatoire de l’ONU pour la reprise du processus politique qui vacillait depuis mai de l’année passée.

L’envoi urgent d’un nouvel émissaire onusien afin de mener à bien le plan de règlement a été également requis. (SPS)

020/090/700