Actualités

Sahara occidental: les USA mis devant leur responsabilité vis-à-vis du droit international (analyste)

Chahid ElHafedh, 08 oct 2020 (SPS) L’analyste sécuritaire, Alexander Bertschi Wrigley, a rappelé aux Etats-Unis leur responsabilité de faire respecter le droit international, soulignant que toute décision de passer outre dans le cadre d’une éventuelle normalisation Maroc-Israël, entraîneraient  "l'érosion" des textes internationaux qui garantissent le droit à l’autodétermination au peuple du Sahara occidental, et créerait un "dangereux précédent".

ONU: le Maroc "entrave" la surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental

New York (Nations unies),07 oct 2020 (SPS) Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a relevé dans son nouveau rapport sur la situation au Sahara occidental, que le manque d'accès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) à ce territoire occupé a "fortement entravé" la surveillance des droits humains dans la dernière colonie d'Afrique.

Réfugiés sahraouis: l'Algérie plaide pour l'application intégrale du plan de paix onusien

Genève, 7 oct 2020 (SPS) L'Algérie a plaidé mercredi à Genève pour l'application intégrale du plan de paix des Nations unies pour le Sahara occidental afin de régler la crise des déplacements forcés dans ce territoire occupé, à travers "le retour librement consenti" des réfugiés sahraouis.

Le rapport de Guterres est réducteur et ne "reflète" pas la réalité de la situation au Sahara occidental (Président de la République)

Bir Lehlou (territoires sahraouis libérés), 07 oct 2020 (SPS) Le nouveau rapport du SG de l’ONU sur la situation au Sahara Occidental est "réducteur" et ne "reflète" pas la réalité, a indiqué le président de la République, Brahim Ghali, affirmant que des "mesures concrètes" sont cruciales pour parachever la décolonisation de ce territoire non autonome.

L'impasse provoquée par le Maroc au Sahara occidental menace toute la région (Ex-ministre mauritanien)

Chahid ElHafedh, 6 oct 2020 (SPS) L'ancien ministre et penseur mauritanien, Mohamed Yehdhih Ould Breidleil, a déclaré que l'impasse provoquée par le Maroc au Sahara occidental couvait "un feu" susceptible d’engendrer "une explosion destructrice", à un moment où la région connait une "inédite" conjoncture politique, économique et sociale.

Le Polisario interpelle le Conseil de sécurité sur les actions "déstabilisatrices" du Maroc

New York, 6 oct 2020 (SPS)  Le Front Polisario a appelé, mardi, le Conseil de sécurité à user de tous les moyens à sa disposition pour contraindre le Maroc à cesser ses "actions déstabilisatrices" menaçant la région, et à le tenir responsable de ses violations des droits de l'homme au Sahara Occidental occupé.

Le Conseil de sécurité appelé à sauver la légalité internationale au Sahara occidental (Front Polisario)

Chahid ElHafedh, 06 oct 2020 (SPS) Le bureau permanent du Secrétariat national du Front Polisario a adressé un appel "pressant" au Conseil de sécurité de l'ONU pour revoir la situation au Sahara occidental et ramener le processus de la solution pacifique vers la voie de la justice fondée sur le respect de la légitimité internationale.

Sahara Occidental: un Comité argentin fustige le rapport mensonger de DHSF

Buenos Aires, 4 oct 2020 (SPS) Le Comité Argentin d’Amitié avec le Peuple Sahraoui a dénoncé le rapport mensonger de DHSF (Droits de l'Homme sans frontières), une organisation à la solde du Maroc qui utilise la question des droits de l'homme pour s'attaquer au Front Polisario.

L'ONU doit assumer ses responsabilités à l'égard du peuple sahraoui (ex-président/CNASPS )

Alger, 4 oct 2020 (SPS) L'ex-président du Comité national Algérien de solidarité avec le peuple Sahraoui (CNASPS),  Mahrez Amari, a exhorté dimanche l'ONU à agir et à assumer ses responsabilités "politique et légale" à l'égard du peuple sahraoui, estimant que tout "regard silencieux et complaisant, nourrit l'injustice".

La question sahraouie de retour le mois en cours devant le Conseil de sécurité

Chahid ElHafedh, 4 oct 2020 (SPS) La question sahraouie est de retour, le mois en cours, devant le Conseil de sécurité qui devrait renouveler le mandat de la Mission des Nations-Unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso) à la faveur des consultations qui doivent se tenir le 14 octobre, selon le programme de l'organe exécutif de l'ONU pour le mois d'octobre.

Pages

S'abonner à Actualités