4e Commission de l'ONU: l'Angola souligne l’urgence d'une solution au conflit du Sahara occidental

New York (Nations-Unies), 21 oct 2020 (SPS) La Mission permanente de l’Angola auprès des Nations Unies a souligné devant la Quatrième Commission de l’ONU l’urgence de parvenir à une solution durable au conflit du Sahara occidental, appelant les parties à engager à nouveau des négociations afin d’accélérer une solution pacifique conformément au droit international et dans le respect des frontières.

Intervenant lors du débat général conjoint de la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission), la représentante angolaise, Maria De Jésus Ferreira a mis l’accent, mercredi, sur "l'urgence de parvenir à une solution pacifique, juste et durable au conflit du Sahara occidental".

"Nous encourageons les parties au différend (Front Polisario/Maroc) à engager à nouveau des négociations afin d’accélérer une solution pacifique conformément au droit international et dans le respect des frontières", a dit Maria De Jésus Ferreira.

A cet égard, elle a souligné l’impératif de nommer un nouvel envoyé personnel pour le Sahara occidental qui représente, d'après elle, "une question qui mérite à la fois une attention et une considération urgentes afin d'accélérer le processus devant mener à l'organisation d'un référendum au profit du peuple sahraoui".

Par la même occasion, la diplomate congolaise, a réaffirmé le soutien de son pays pour "une solution juste et durable et mutuellement acceptable conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies".

Et d'ajouter: " Nous encourageons la mise en œuvre du Plan de règlement de l'Organisation des Nations Unies et de l'Union africaine (OUA), accepté par les deux parties et approuvé par le Conseil de sécurité en 1990 et 1991 en vue de mettre en œuvre le mandat de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO)".

En conclusion, la représentante a réitéré le soutien de l'Angola aux efforts internationaux de la 4e commission dans la recherche de solutions durables pour les territoires non autonomes et tous les peuples, conformément aux objectifs et principes de la Charte des Nations Unies et aux dispositions du droit international.

Le Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975 avec le soutien de la France. En 1966, il a été inscrit sur la liste des territoires non autonomes donc, éligible à l'application de la résolution onusienne 1514 pour l'indépendance des pays et peuples colonisés.(SPS)

020/090/700