Le président du Timor-Oriental réitère le soutien de son pays à la lutte du peuple sahraoui

Dili (Timor-Oriental), 31 août 2019 (SPS) Le président de la République démocratique du Timor-Oriental, Francisco Guterres a réitéré le soutien ferme de son pays à la juste lutte du peuple sahraoui pour son droit à l'autodétermination, assurant que le soutien et la coopération avec les Sahraouis seront élargis.

Dans un discours prononcé, vendredi, dans le cadre des activités officielles organisées pour commémorer le 20e anniversaire du référendum d'autodétermination qui a donné liberté et indépendance au peuple timorais, Francisco Guterres a réitéré le soutien ferme de son pays à la juste lutte du peuple sahraoui pour son droit à l'autodétermination et l'indépendance. 

"Nous ne pouvons pas commémorer le vingtième anniversaire du référendum d'autodétermination du peuple timorais sans mentionner le peuple frère du Sahara occidental. Au nom du peuple timorais, je saisis cette occasion pour exprimer nos sentiments de solidarité les plus profonds", a déclaré, en effet, le président timorais devant plusieurs délégations étrangères et corps diplomatiques accrédités à Dili.

Le conflit sahraoui a été la seule question soulevée dans le discours de bienvenue du chef de l'Etat timorais aux délégations ayant assisté à cet évènement, attirant ainsi l'attention des présents sur l'attachement de son pays au droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. 

"Au Timor-Oriental, nous continuerons d'étendre notre soutien, notre coopération et notre amitié au peuple du Sahara occidental. Telle est la position ferme du peuple timorais, en tant que peuple solidaire des causes justes et en tant que peuple respectueux des droits de l’Homme à tout prix et parce que le peuple sahraoui a lutté courageusement pour la justice et la paix à l'intérieur et à l'extérieur", a souligné, en outre, M. Guterres.

La cause sahraouie et sa juste lutte pour le droit à l'autodétermination ont été très présentes dans la commémoration de cet événement historique qui avait fait triompher la légalité internationale et l'aboutissement d'un processus de décolonisation similaire à celui en cours dans le Sahara occidental.

La République démocratique du Timor-Oriental est un pays d'Asie du Sud-Est. Elle était une colonie portugaise jusqu'en 1975.

Elle a été occupée par l'Indonésie jusqu'à ce que les Nations unies dirigent le travail de la communauté internationale pour célébrer le référendum d'autodétermination tant attendu de 1999.

Après une période d'administration par l'ONU (1999-2002), le 20 mai 2002, il s’est déclaré souverain et membre des Nations Unies. (SPS)

020/090/700