Jeune sahraouie tuée par les forces marocaines: "nettoyage ethnique brutal"

Dacca, (Bangladesh), 25 juil 2019 (SPS) L'union de la jeunesse du Bangladesh (BYU- sigle en anglais) a condamné jeudi les dernières violations commises par les fores de répression marocaines contre des citoyens sahraouis pacifiques dans la ville occupée d'El-Ayoune, tout en appelant à l'arrêt de ce "nettoyage ethnique brutal".

Le Bangladesh Yung Union (BYU) a déclaré, dans un message de solidarité à l'Union de la jeunesse sahraouie, qu'elle condamnait "ces récentes attaques des autorités marocaines contre des Sahraouis qui célébraient pacifiquement la victoire de l'équipe de l'Algérie en finale de la coupe d'Afrique des nations CAN 2019, et les considère comme un nettoyage ethnique brutal, contraire aux lois et à la justice humanitaires".

Dans le même texte, l'union de la jeunesse du Bangladesh a exprimé sa totale solidarité avec la famille de la jeune Sahraouie, Sabah Othman Hmeida, qui a été tué les forces auxiliaires marocaines lors de la célébration pacifique de la victoire vendredi de l'équipe algérienne de football en finale de la coupe d'Afrique des nations (CAN) face au Sénégal (1-0) qui s'est déroulée en Egypte.

Il a également appelé toutes les forces et organisations progressistes du monde entier à attacher la plus grande importance à ce qui se passe au Sahara occidental occupé et à la solidarité avec les luttes légitimes du peuple sahraoui.

La lettre appelle également à "la libération de dizaines de Sahraouis innocents qui ont été arrêtés, sanctionnés et emprisonnés par les autorités d'occupation marocaines".

La jeune fille, Sabah Othman, 23 ans, a subi un accident mortel intentionnel (volontaire) par la police marocaine qui a foncé sur la foule à pleine vitesse, selon des sources médiatiques sahraouies sur place, soulignant que la police marocaine a également blessé et arrêté plusieurs autres jeunes Sahraouis. (SPS)

020/090/700