Mécanisme pour une solution entre le Sahara occidental et le Maroc: une "décision historique" (Ould Salek)

Nouakchott, 01 juil 2018 (SPS) Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek a qualifié dimanche à Nouakchott de "décision historique" la création d'un mécanisme pour trouver une solution au conflit entre la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et le Maroc.

"Cette décision historique vient pour réaffirmer l'attachement de l'Union africaine aux droits du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance", a soutenu M. Ould Salek, dans une déclaration à la presse.

Le chef de la diplomatie sahraouie intervenait au terme de la présentation d'un rapport du président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat sur le Sahara Occidental à l'occasion du 31ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine.

Le sommet a décidé la création d'un mécanisme au niveau des chefs d'Etat pour "œuvrer afin de trouver une solution entre la République sahraouie et le Maroc", a-t-il précisé.

Ce mécanisme va œuvrer en concertation avec l'ONU pour mettre "fin à ce conflit qui a trop duré entre la République sahraouie et le Maroc", a-t-il souligné.

Pour lui, cette décision se base sur "les décisions et les positions connues de l'UA qui reconnaissent le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance".

M. Ould Salek s'est félicité de cette prise de position de l'UA, "qui ne peut pas être éloignée de la recherche de la solution entre la République sahraouie et le Maroc".

Dernière colonie en Afrique, le Sahara Occidental a été occupé par le Maroc en 1975 après le départ des troupes espagnoles, et reste à ce jour inscrit à l`ONU au chapitre des territoires à décoloniser, selon les règles du droit international en la matière. (SPS)

020/090/700