Sahara occidental: impératif d'accélérer l'organisation d'un référendum d'autodétermination

Chahid El-Hafedh (Camps des réfugiés sahraouis), 09 mai 2018 (SPS) Des parlementaires et politiciens algériens ont affirmé, mercredi, que leur appui à la cause sahraouie et au peuple du Sahara occidental émane des principes adoptés par l'Algérie en soutien de toutes les causes justes, soulignant la nécessité d'accélérer l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental et permettre à son peuple de jouir de son droit à la liberté et à l'indépendance.

"Notre participation dans le cadre de la Commission parlementaire algéro-sahraouie de fraternité et d'amitié émane des principes adoptés par l'Algérie en soutien à toutes les causes justes dans le monde", a déclaré à l'APS le député du parti du Front de la libération nationale (FLN), Mohamed Moussaoudja lors d'une visite organisée au profit des délégations invitées à la cérémonie du 45 anniversaire de la création du Front Polisario, au musée national sahraoui de la résistance, au niveau du camp Chahid El-Hafedh des réfugiés sahraouies.

Les partis politiques algériens toute obédience confondue "sont unanimes sur leur soutien au peuple sahraoui pour exercer son droit à la liberté et à l'indépendance ainsi qu'au peuple palestinien", a-t-il noté.

Il a indiqué, en outre, que la position de l'Algérie était claire et soutient l'organisation d'un référendum d'autodétermination au profit du peuple sahraoui, avant de dénoncer les manoeuvres pratiquées par le Maroc pour bloquer l'organisation de ce référendum. 

"Notre participation en tant que parlementaires à cette cérémonie vient affirmer, encore une fois, notre soutien constant au peuple sahraoui, à la nécessité d'organiser un référendum pour son autodétermination et de respecter les résolutions onusiennes,  et à l'arrêt d'exploitation des  ressources naturelles du Sahara occidental par l'occupant marocain et des violations de droits de l'Homme", a déclaré pour sa part la présidente du groupe parlementaire d'amitié et de fraternité algéro-sahraoui, et députée du FLN Saida Bounab.

A cette occasion, la députée du FLN a salué les succès réalisés par la cause sahraouie au niveau international, notamment au niveau de l'ONU et de l'UA, appelant la communauté internationale et la nation arabe, en particulier, à se rallier autour de la question sahraouie afin de permettre à son peuple d'exercer son droit à l'autodétermination.  

De son côté, le membre du bureau national du parti El-Moustakbal, Abdellah El Ouafi a affirmé que "les algériens connaissent parfaitement l'ampleur des souffrances du peuple sahraoui", ajoutant que "notre participation avec nos frères sahraouis à l'occasion de l'anniversaire de la création du Front Polisario, créé pour la libération des territoires sahraouis et le recouvrement de la souveraineté du peuple sahraoui sur tous ses territoires, s'inscrit dans ce cadre".

Le président du Front national algérien  (FNA), Moussa Touati a, quant à lui, déclaré "nous sommes ici pour soutenir le peuple sahraoui et participer avec lui aux festivités célébrant le 45ème anniversaire de la création du Front Polisario".

Dans le même sillage, le député de l'Alliance national républicain (ANR),  Ibaziz Mohamed a réitéré "le soutien de son parti à la cause sahraouie", ajoutant "nous veillons, à chaque occasion, à soutenir les réfugiés sahraouis et notre présence pour la célébration du 45ème anniversaire de la création du Front Polisario découle de notre soutien absolu au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination".

De même, le militant pour les droits de l'homme et membre du comité d'amitié algéro-sahraouie, M'hammed Benkhrouf, a affirmé "qu'il est un devoir pour chaque Homme libre et militant pour les droits de l'homme de soutenir le peuple sahraoui sans conditions", espérant "l'accélération  d'une solution pour le conflit du Sahara Occidental à travers l'application des résolutions internationales, notamment au regard des développements réalisés récemment et les efforts de l'envoyé onusien en faveur de la reprise "des négociations directes sans conditions préalables entre les deux parties en conflits (Maroc et le Front du Polisario).

Les festivités commémoratives du 45ème anniversaire de la création du Front Polisario verront la participation d'une délégation algérienne composée de parlementaires et des présidents des partis et associations de la société civile outre des délégations étrangères. (SPS)

020/090/700