Sahara Occidental : premières discussions sur la Minurso au Conseil de sécurité

New York (Nations Unies), 25 avr 2017 (APS)- Le Conseil de sécurité a entamé mardi à New York ses premières discussions sur la Minurso (Mission de l'Onu pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara Occidental), tenues sur fond de blocage du processus onusien.

Les discussions cette année se tiennent dans un contexte très particulier au moment où le Maroc bloque toute initiative d’un règlement de la question sahraouie. Les répercussions de la crise qu’il a provoqué à El Guergarat et le retour de la Minurso à la pleine fonctionnalité devraient dominer ces consultations à huis clos sur le Sahara Occidental.

Elles interviennent également quelques jours après que le SG de l’ONU, Antonio Guterres, a transmis son premier rapport sur le Sahara Occidental au Conseil de sécurité et dans le quel il a promis de relancer les négociations, à l’arrêt depuis 2012, avec " une nouvelle dynamique".

Le Conseil de sécurité avait enjoint au secrétariat général de faciliter des négociations directes entre les deux parties qui doivent aboutir à l’autodétermination du peuple sahraoui, a indiqué M. Guterres.

Le chef de l’ONU prévoit déjà de nommer l’ancien président allemand, Horst Kohler, comme son nouveau envoyé personnel pour le Sahara Occidental pour tenter de relancer les négociations après la démission de l’américain Christopher Ross.

Le rôle que devrait jouer Kohler, une fois nommé, est un élément important dans le processus de paix au Sahara Occidental mais il ne sera pas décisif sans le soutien du Conseil de sécurité.

Avant lui, Ross a été l’objet d’une opération de sabotage franco-marocaine au Conseil de sécurité et ne pouvait pas aller loin dans sa mission sans le soutien de l’organe onusien.

En attendant la nomination du nouveau émissaire onusien, le Conseil de sécurité devrait procéder jeudi à l’adoption du projet de résolution prorogeant d’une année le mandat de la mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental.

Le projet de résolution a été élaboré cette année par les Etats-Unis qui assurent la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois d’Avril.

La première mouture du document fait déjà l’objet d’intenses négociations au niveau de l’organe onusien. (SPS)

020/090/700