Le Parlement catalan réaffirme son soutien à la cause sahraouie

Barcelona, 19 nov 2016 (SPS) La présidente du Parlement catalan, Carme Forcadell, a réaffirmé vendredi le soutien du parlement à la cause sahraouie et à tous les peuples qui souffrent actuellement sous la colonisation.

Mme Forcadell qui a reçu vendredi au siège du parlement, un groupe de députés italiens, belges, sud-africains, algériens et espagnoles, conduit par le président du Conseil national sahraoui, Khatri Edouh et participant à la 41ème édition de l'Eucoco a réitéré son soutien à la juste cause sahraouie.

Elle a précisé que cela s'est traduit par une déclaration institutionnelle transmise en juillet dernier à l'Organisation des Nations unies l’invitant à régler le conflit dans le Sahara Occidental en appliquant les résolutions prévoyant l’organisation d’un référendum d’autodétermination afin de permettre au peuple sahraoui de décider de son avenir de façon démocratique et libre.

Mme Forcadell a, par ailleurs, souligné que le parlement catalan dispose d’un intergroupe pour la paix au Sahara qui ne cesse de soutenir et d’appuyer cette cause et d’œuvrer pour que cette région retrouve la paix et la stabilité.

La Catalogne est une région qui veut la paix, la liberté et la démocratie et "nous continuerons à travailler jusqu'à ce que le peuple sahraoui puisse jouir d’un référendum d’autodétermination".

Lors d’une rencontre entre les parlementaires catalans et ceux participant à la 41ème conférence de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco2016), les députés catalans ont manifesté beaucoup de respect pour la délégation sahraouie et aux organisations et associations qui soutiennent cette cause, a souligné, pour sa part, le parlementaire Carmelo Barrio.

"Nous assurons à la cause sahraouie un soutien politique indéfectible et cette nouvelle rencontre de l'Eucoco sert à réaffirmer notre solidarité jusqu’à, ce que la légalité internationale relative à la question sahraouie soit appliquée", a-t-il dit avant de dénoncer toutes "les violations des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental".

M. Carmelo a également salué les efforts de l’Algérie qui apporte un "soutien permanent au peuple sahraouie et ça sa cause".

Les participants à la 41ème édition de l’Eucoco qui s’est ouverte vendredi en fin d’après-midi ont été unanimes à souligner l’importance de renforcer davantage le mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui tout en exhortant le gouvernement espagnol qui présidera en décembre prochain, le Conseil de sécurité des Nations unies à jouer un rôle effectif dans le règlement de la question sahraouie.

Les intervenants avaient également dénoncé les manœuvres marocaines visant à déstabiliser le mouvement de libération sahraoui en appelant la communauté international à faire pression sur le Maroc afin qu’il se soumette au droit international et aux résolutions onusiennes prévoyant un référendum d’autodétermination.

Les travaux de la journée de samedi se poursuivront sous forme de treize ateliers dont les thématiques s’articulent autour de la politique et la communication, les territoires occupés et les droits de l’homme, la coopération, l’éducation, la santé, le sport, la jeunesse, la culture, la femme, le mur, les mines et les victimes, sur les aspects juridiques outre une rencontre syndicale et parlementaire. (SPS)

093/090/700